Rémy Pidancet

  • du 12 septembre au 16 octobre
  • peinture
  • vernissage le mardi 13 septembre à partir de 18h

Depuis mes débuts au dessin et à la peinture, c’est-à-dire depuis une vingtaine d’années, je m’attache à toujours évoluer. Des copies d’œuvres à mes débuts, mes créations sortent, aujourd’hui, toutes de mon mental. La musique est une alliée, elle résonne en permanence dans l’atelier. C’est par l’écriture automatique que j’arrive à composer mes dessins, tous imprégnés de motifs empruntés à Dame Nature (écorces et troncs d’arbres, pétales de fleurs etc.), au monde animal, notamment les poissons, et bien entendu à l’homme, en particulier ses attitudes, ses expressions. Les personnages que je dessine présentent des corps mécaniques dans des mouvements de danse exacerbés allant jusqu’à la dislocation des corps. Mon travail est un perpétuel questionnement sur le monde des hommes, sur l’apparence, la réalité, la matérialité ou l’immatérialité des choses et des êtres. Si mon terrain privilégié reste « l’humain », je puise aussi mes inspirations dans la nature. L’observation des arbres m’apporte beaucoup. Ils présentent des attitudes parfois humaines. En les regardant de près, ils ressemblent à l’homme. Bien ancrés dans le sol, leur tronc est habillé de dessins d’écorces propres à chacun. Leurs branches constituent la tête et les bras, les feuilles - presqu’à l’image de nos cheveux - poussent et tombent. Comme nous, ils vivent, meurent. On peut même y puiser de l’énergie.


Partager cette page »» Mentions légales