Patrick Chenciner

  • du 09 au 29 septembre
  • Peinture
  • vernissage le mardi 13 septembre à 18h

Après des débuts figuratifs dans lesquels des oppositions telles que figure et fond, surface et profondeur, plan et volume, équilibre et déséquilibre, immobilité et mouvement ou forme active et surface neutre ont une grande importance, la peinture de Patrick Chenciner (1950 – 2015) a évolué progressivement vers un espace en deux dimensions tendant vers l’abstraction. Dans ce parcours, la géométrie est présente dès le départ, d’abord en partie, puis en totalité, comme principe plastique unificateur. Cette recherche d’une peinture plane demeure jusqu’à la fin un des aspects principaux de la démarche de l’artiste. Mais, que les plans soient juxtaposés, disjoints, superposés, entrecroisés, imbriqués ou pliés, le volume et la profondeur, voire une suggestion de perspective, ne sont jamais entièrement éliminés. Dans ce processus de structuration de l’espace du tableau, la couleur intervient conjointement pour activer les surfaces et dynamiser la composition. Prenant ainsi en charge l’ensemble des paramètres picturaux, Patrick Chenciner entend expérimenter toutes les possibilités sensibles, mentales, chromatiques et physiques de la peinture, et mettre en forme sa pensée.


Partager cette page »» Mentions légales